Les Dispositifs

L’accueil en appartement permet de favoriser la prise en charge sanitaire et l’insertion socio-professionnelle pour des personnes consommant des substances psychoactives.
 
Les missions sont :
- accompagner les personnes dans le soin,
- proposer un suivi psychologique et thérapeutique à travers des activités et ateliers,
- apporter un soutien constant au sein de la structure  et/ou de l'appartement,
- aider les personnes bénéficiaires à construire leur motivation,
- faciliter l'accès aux droits sociaux et aux dispositifs d'insertion,
- mettre en place les actions nécessaires dans la construction et la réalisation du projet individuel personnalisé,
- permettre à la personne d'accéder à une autonomie.

La durée maximale de prise en charge est de 1 an, renouvelable une fois selon l'avancement du projet de la personne..
 
Un dossier de candidature (médico-social) doit être rempli et accompagné d’une lettre de motivation.
Si le dossier est complet, il passe alors en CASS (Commission d’Admission, de Suivi et de Sortie) pour étudier la recevabilité de la demande selon les critères d’admission. Un entretien avec la personne est organisée pour connaître son projet et ses motivations (elle peut être accompagnée par un référent) et un rendez-vous est fixé avec le médecin pour valider sa prise en charge sur le plan médical.
 
 

Les dispositifs sont nés en 2001, de l'initiative coordonnée de plusieurs partenaires institutionnels et associatifs. Ils visent à proposer une prise en charge globale aux personnes placées sous main de justice très dépendantes à un produit psychoactif et en grande précarité sociale.
 
TIPI
(Trait d'union pour l'Insertion en Parcours Individuel)

PARIS 
(Programme d'Accompagnement de prévention de la Récidive et d'Insertion Sociale)

 

Il s'agit d'un accompagnement de proximité réalisé par l'équipe pluridisciplinaire et / ou en relation étroite avec les partenaires extérieurs.


Les missions sont :
- amener les personnes bénéficiaires vers le soin en interne (dispositif TIPI), en externe (dispositif PARIS),
- proposer un suivi psychologique et thérapeutique à travers des activités et des ateliers,
- apporter un soutien constant,
- aider les personnes bénéficiaires à construire leur motivation
- faciliter l'accès aux droits sociaux et aux dispositifs d'insertion,
- mettre en place les actions nécessaires dans la construction et la réalisation du projet individuel personnalisé.
 
La durée de prise en charge varie en fonction de la durée de la mesure judiciaire. La durée est minimum d'un an, renouvelable une fois maximum 6 mois selon l'avancement du projet individuel.
 
Dossier de candidature :
Le conseiller du SPIP propose les dossiers de candidature. Ceux-ci sont ensuite soumis à délibération au sein de l'association pour détermination de la prise en charge psycho-médico-social. Un entretien avec la personne est organisée afin de valider sa demande et de définir son projet.